Retour

Grospierres

Grospierres fait partie des destinations incontournables de l’Ardèche méridionale se trouvant à seulement 10km du camping 5 étoiles Ardèche. Le village, qui compte près de neuf cents habitants, s’apprécie autant pour sa douceur de vivre et son charme réputé intemporel que pour la richesse de son patrimoine et la beauté des paysages alentour. Les vacanciers profitent aussi de leur passage pour découvrir certains des sites naturels et historiques qui font la réputation de la région, répertoriés sur notre carte de l’Ardèche.

Où se trouve Grospierres ?

Grospierres se situe en plein cœur du Sud ardéchois. Le village constitue par ailleurs un point de départ ou une étape pour la découverte d’autres destinations qui font la réputation de cette partie du département. Parmi les localités les plus proches, on peut notamment citer Vallon-Pont-d’Arc et Ruoms. Les vacanciers sont également nombreux à visiter Saint-Remèze, Lagorce, Les Vans, Berrias-et-Casteljau ou encore Joyeuse… pour ne citer que ces exemples.
Les vacances à Grospierres permettent également de découvrir certains des sites emblématiques de la région, en particulier la réserve naturelle des gorges de l’Ardèche et le parc naturel régional des Monts d’Ardèche. Parmi les incontournables proches du village, on retrouve également la grotte de Chauvet 2, les gorges de Chassezac, la grotte de la Tardive ou encore la grotte de la Madeleine.

Que faire et voir durant les vacances à Grospierres ?

Plusieurs lieux d’intérêt sont à découvrir à Grospierres et dans les environs, en particulier des sites naturels dont la réputation dépasse parfois largement les frontières ardéchoises :

  • Les gorges de l’Ardèche : Les gorges de l’Ardèche sont le site le plus connu et le plus visité du département. Bon nombre de vacanciers les explorent en canoë alors que d’autres les sillonnent en voiture via la fameuse « route touristique », un parcours d’une trentaine de kilomètres entre Vallon-Pont-d’Arc et Saint-Martin-d’Ardèche ; le long de cette route se trouvent une dizaine de belvédère depuis lesquels les vacanciers profitent de vues spectaculaires sur toute une mosaïque de paysages d’une beauté fascinante. Certains vacanciers explorent, eux, le site à pied. Amateurs d’escapade au grand air, ils arpentent ainsi un sentier de 24 km, un parcours qui leur permet d’apprécier plusieurs merveilles de la naturel : falaises aussi abruptes qu’imposantes, le scintillement des rayons du soleil dans l’eau de l’Ardèche et bien d’autres joyaux qui se découvrent au détour des arbres ou des méandres… L’exploration en barque est une autre option intéressante, en particulier pour les familles avec des jeunes enfants. En effet, même les personnes qui ne savent pas nager et les enfants de moins de sept ans sont admis à bord de ce type d’embarcation. Appréciée pour son originalité, cette exploration fait aussi le bonheur des plus passionnés, qui souhaitent obtenir davantage de détails sur les caractéristiques et l’histoire des gorges de l’Ardèche.
  • La grotte de Chauvet 2 : La grotte ornée du Pont d’Arc – dite de Chauvet – renferme plusieurs centaines de dessins et peintures réalisés il y a plus de 36 000 ans. Mettant pour la plupart en scène des animaux, ces œuvres pariétales nous renseignent sur certaines des premières communautés humaines établies dans la région – à peu près à la même période que d’autres sociétés humaines ailleurs en France ou en Europe. Parmi les informations que l’on peut en tirer, il y a notamment celles qui concernent le mode de vie et l’environnement de ces lointains ancêtres. La grotte du Pont d’Arc est fermée au public pour des raisons de conservation. Les visiteurs ont néanmoins la possibilité d’admirer ses fresques à travers de fidèles répliques, celles de la grotte de Chauvet 2. Notons également que ce second site reprend aussi la température, l’humidité et les odeurs de la cavité originale.
  • Le Pont d’Arc : Curiosité géologique appréciée de nombreux visiteurs, le Pont d’Arc est une arche naturelle datant d’environ 500 000 ans. Haute de plus de 50 m et large de 60 m, elle constitue une entrée majestueuse vers les gorges de l’Ardèche.
  • L’Aven d’Orgnac : Les vacanciers sont nombreux à tomber sous le charme de cette grotte classée « Grand Site de France ». Il faut descendre 120 m en profondeur pour pouvoir admirer les salles gigantesques ornées de stalagmites et de stalactites. Au fond de la cavité, les visiteurs découvrent un décor aussi pittoresque que grandiose. Ils ont aussi la chance de voir la nature continuer son œuvre, façonnant cet univers souterrain par un goutte-à-goutte inébranlable qui fait pousser de 1 mm par an les concrétions. L’exploration est une expérience d’autant plus mémorable qu’elle est sublimée par un jeu de lumières subtile.
  • L’Aven Marzal : En se rendant à l’Aven de Marzal – situé à une trentaine de kilomètres de Grospierres –, on peut visiter non seulement une grotte mais aussi un musée consacré au monde souterrain et un zoo. Pour explorer la grotte, il faut descendre à 125 m de profondeur, où des spectacles de sons et lumières et la magie des couleurs rendent l’expérience tout simplement féerique. Le musée du site est, lui, un espace culturel qui permet d’approfondir ses connaissance sur le monde souterrain et la spéléologie en tant que discipline scientifique. C’est là notamment que les visiteurs se familiarisent avec certains des grands noms de la spéléologie, en particulier Martel, De Joly et Casteret. L’enceinte souterraine regroupe en outre plusieurs pièces archéologiques découvertes dans les profondeurs de Marzal II. Le zoo est également un incontournable du site, en particulier quand on vient avec des enfants. Les visiteurs ont ici la chance de découvrir des « dinosaures grandeur nature », comme s’ils n’avaient jamais disparu de la planète il y a des millions d’années. Le zoo comprend en outre un parc à dinosaures dans lequel les enfants pourront se familiariser avec le monde de la paléontologie.
  • La grotte de la Madeleine : Propriété de la commune de Saint-Remèze, la grotte de la Madeleine se situe à environ 35 km de Grospierres. Le site jouit d’un emplacement privilégié, en plein cœur des gorges de l’Ardèche – sur la rive gauche de la rivière éponyme. Parmi ses incontournables figurent des belvédères depuis lesquels on peut apprécier la beauté des paysages environnants, des vallées perchées aux porches, en passant par les grottes.
  • La grotte de la Salamandre : Située à une quarantaine de kilomètres de Grospierres, la grotte de la Salamandre est l’univers par excellence des cristaux géants. Ouvert au public depuis seulement 2013, le site fait le bonheur des passionnés d’histoire et de culture, tout comme il répond aux attentes des personnes en quête de sensations ou d’aventures qui sortent de l’ordinaire. Depuis le belvédère de la grotte, on peut profiter d’un joli panorama accessible en fauteuil roulant – une spécificité unique en Europe. Des visites guidées sont par ailleurs régulièrement organisées. Pendant une heure, les visiteurs « s’engouffrent » au cœur d’un immense espace orné de magnifiques concrétions titanesques mises en valeur par des jeux de lumières et de sons. Les amateurs de sensations fortes ne sont pas en reste. Avec le « Grand Rappel », ils peuvent effectuer une descente de 50 m pour découvrir l’immense salle par son plafond. Les visiteurs peuvent également explorer les « coulisses » de la Salamandre. Au programme : un parcours de spéléologie de 2 h 30 au cœur des salles cachées de la grotte. La grotte se découvre également depuis l’extérieur. Le site est notamment connu pour sa structure d’accueil en bois local nichée à flanc de falaise et prolongée par une belle terrasse. Plusieurs panneaux photovoltaïques sont installés sur ladite structure, fournissant l’électricité nécessaire pour les jeux de lumières et de sons à l’intérieur de la cavité. Le séjour est aussi l’occasion de découvrir certaines des localités qui font la réputation de l’Ardèche méridionale.
  • Balazuc : Situé à 17.5 km de Grospierres, Balazuc compte environ trois cents habitants. La localité est l’une des plus visitées du Sud ardéchois, d’autant qu’elle fait partie des « plus beaux villages de France ». Dotée d’un riche patrimoine et apprécié pour son charme réputé intemporel, le village est une villégiature où il fait bon se promener en famille ou entre amis. Dans son centre, les visiteurs découvrent un paysage pour le moins pittoresque, avec des maisons typiques serrées les unes contre les autres, perchées sur la falaise surplombant l’Ardèche…
  • Labeaume : Situé à une douzaine de kilomètres de Grospierres, Labeaume, qui doit son nom à la rivière qui coule à ses pieds, compte près de sept cents habitants. Entouré d’impressionnantes falaises calcaires, le village perché est lui aussi l’un des plus visités du département. Si les visiteurs se laissent notamment subjuguer par la beauté des espaces naturels alentour, ils sont aussi nombreux à prendre le temps d’explorer le cœur du village, s’imprégnant du charme des lieux et appréciant le décor que forment les maisons typiques, les calades étroites et les passages voûtés…

Découvrez également Saint-Maurice-d’Ardèche et le Safari de Peaugres.